samedi 10 février 2018

Le "réchauffement" climatique pour les nuls


  • 900 écoles fermées et 5000 km de routes bloquées au sud Maroc, qui connaît ses secondes chutes de neige de l'hiver, une première depuis 50 ans :
https://watchers.news/2018/02/09/southern-morocco-snow-sahara/
  • 7 décès et 1400 personnes coincées dans leurs véhicules au Japon à cause de chutes de neige record, tandis que la ville de Tokyo connaît ses températures les plus basses enregistrées depuis 48 ans : 
https://watchers.news/2018/02/09/record-snow-hits-japan-kills-7-and-traps-1-400-vehicles-for-over-48-hours/
  • 740 km de bouchons dans la région parisienne dus aux chutes de neige les plus importantes depuis 30 ans :
https://watchers.news/2018/02/08/heavy-snowfall-gridlocks-paris-record-740-km-460-miles-of-traffic-jams-reported/

Des chutes de neige record à Moscou entraînent la chute de 2000 arbres, la coupure de ligne électriques et la déclaration de situation d'urgence par le gouverneur de la ville :

https://watchers.news/2018/02/04/snowfall-of-the-century-record-breaking-snow-freezing-rain-wreak-havoc-across-moscow/
  • 12 décès et 80 blessés dans l'Iowa et le Missouri à cause de blizzards givrants sur les routes :
https://watchers.news/2018/02/06/at-least-12-dead-80-injured-on-snow-and-ice-covered-roads-across-iowa-and-missouri/
  • 40 cm de neige dans le nord du désert saharien en Algérie, c'est le second hiver de suite que ce phénomène se produit :
https://watchers.news/2018/01/08/snow-covers-northern-algeria-s-desert-for-the-second-winter-in-a-row/

https://watchers.news/2018/02/06/snow-covers-desert-town-ain-sefra-for-the-second-time-this-winter/

On remarque que :
  1. ces phénomènes couvrent l'Amérique du Nord, l'Europe, l'Eurasie, l'Asie et l'Afrique du Nord,
  2. ces phénomènes se sont produits de façon concertée et globale en moins de dix jours à travers la planète.
Ce refroidissement global constaté dans l'hémisphère nord pour l'hiver 2017/2018 n'entre absolument pas dans le schéma des sectateurs du "réchauffement climatique" qui se sont d'ailleurs montré totalement incapables depuis 30 ans de fournir le moindre modèle mathématique cohérent de leur soi-disant "réchauffement".

Par contre, ce refroidissement global constaté dans l'hémisphère nord pour l'hiver 2017/2018 est tout-à-fait cohérent avec les constats effectués depuis quarante ans par la communauté scientifique sur les cycles d'activités solaires :

http://solen.info/solar/images/comparison_recent_cycles.png

La principale source de chaleur sur la planète Terre n'étant pas le CO2 produit par notre civilisation industrielle (même si nous ne nions pas que celui soit effectivement bien un gaz "à effet de serre") mais résultante du rayonnement de l'étoile de type naine jaune de notre système planétaire (qu'on appelle "Soleil" sur Terre), il est tout-à-fait logique qu'un ralentissement de l'activité de cette étoile, et donc du rayonnement qu'elle émet en direction des planètes qui gravitent autour d'elle, entraîne un refroidissement de l'atmosphère terrestre.

Nos conseils pour 2030 : investissez dans la laine et le bois de chauffage.

lundi 18 décembre 2017

Le loup de Nîmes est-il un loup servier ?

Nous avons été alerté par un lecteur sur le cas du Loup de Nîmes, aussi appelé "le loup solitaire des Costières", qui sévit depuis le printemps dernier sur plusieurs communes de la petite Camargue, et qui a attaqué à ce jour plus de 50 animaux d'élevage.

L'animal a été filmé en juin dans une vigne par Carlos Lopes, un ouvrier agricole. Lors du visionnage du lien qui nous a été envoyé par notre lecteur Frédéric, nous avons été frappés par plusieurs éléments très troublants chez cet animal :

Le profil de la tête montre un crâne très allongé, un front très plat avec un talus peu marqué et des oreilles qui semblent très petites. On note aussi le pourtour de la gueule et la gorge très clairs, et ce qui semblent être des rayures noires sur le bas des pattes antérieures.

De face, la physionomie de la tête change radicalement pour s'inscrire dans une forme triangulaire, avec des oreilles très écartées et en arrière, et un large front plat.

C'est ce profil de crâne et cette implantation des oreilles qui ont permis à nos ancêtres de définir le loup dit "servier", que nous avons relié à plusieurs cas de "bêtes féroces" dans notre enquête La Dévoreuse, le Gévaudan sous le signe de la Bête.

Ci-dessous une illustration de notre enquête qui montre les différences fondamentales entre un loup commun et d'un loup servier (la tête triangulaire, l'implantation des oreilles, la largeur du front, la tête plate de profil) :



On peut effectivement remarquer une similitude très prononcée entre le loup de Nîmes et l'animal visible à droite sur le croquis.

Encore plus remarquable est la capture d'écran qui montre sa robe :


L'animal a le corps plutôt grisâtre, avec une bande plus sombre sur les reins, des rayures plus ou moins prononcées derrière les épaules et les pattes couleur tabac, proche du chevreuil. Là encore, ce sont des caractéristiques retenues par nos ancêtre pour définir le phénotype du loup servier, et qu'on a retrouvé consignées par exemple dans le rapport d'autopsie de la Bête du Gévaudan.

Enfin, notons au-delà de son phénotype les éléments suivants :
  • L'animal est apparu au printemps,
  • L'animal chasse seul, ce qui a été confirmé par la Préfecture du Gard,
  • L'animal a tué des dizaines d'animaux domestiques,
  • L'animal fréquente en journée des zones marquées par la présence humaine,
  • L'animal ne montre aucune crainte ni de l'agriculteur qui le filme, ni de l'engin agricole en marche sur lequel celui-ci est installé.
Ces différents méritent effectivement réflexion !


samedi 2 décembre 2017

Revue élements n°169 : la chasse en péril

Le nouveau numéro de la revue éléments est disponible en kiosque.

Son dossier est consacré à la nouvelle vague du conservatisme, avec les points de vue de Guillaume Bernard, Mathieu Bock-Côté, Christophe Boutin, Jacques Dewitte, Frédéric Rouvillois, Eric Zemmour...
 
Vous y trouverez aussi un long entretien exclusif avec Matthew B. Crawford, auteur d'un Eloge du carburateur remarqué il y a quelques années.
Ou encore un bel article sur le romantisme fasciste vu par Paul Sérant.

Nous y évoquons aussi, non une certaine amertume, les raisons profondes qui font que nous n'avons plus chassé depuis deux saisons, comme une invitation à la réflexion urgente de tous ceux pour qui la chasse signifie encore quelque chose, ou autre chose qu'un simple loisir mercantile.

 

jeudi 16 novembre 2017

Dossier Polar, revue Livr'Arbitres n°24

L'excellente revue littéraire Livr'Arbitres vient de publier son dernier numéro (#24).

Au menu de celui-ci, un conséquent dossier sur le polar français, et pour lequel nous avons apporté une (très) modeste contribution.

Loin des marronniers poussifs sur le sujet publiés à trois semaines des congés d'été par la presse nationale (les fameux "dix-polars-de-l'été-à-ne-pas-rater"), et généralement sous la forme de publireportages à peine déguisés sur quelques faiseurs de thrillers qui n'ont rien à voir avec le polar, ce dossier vous propose pas moins de 68 pages (et sans aucune réclame comme aurait dit A.D.G.) dédiées à votre genre de prédilection.

Ecléctique, foisonnant, évoquant aussi bien Boileau-Narcejac, Héléna, Fajardie et Manchette qu'ADG ou Brigneau, Dantec ou Jonquet, voici un vrai "dossier Polar" que nous ne saurions que trop vous recommander.

C'est seulement 9 euros et ça se trouve ici : http://livrarbitres.com

jeudi 28 septembre 2017

La Dévoreuse sur TV Libertés - Le plus d'éléments



L'équipe d'éléments vous présente son nouveau numéro sur "l'ubérisation de la société".

Retrouvez aussi notre entretien avec Olivier François au sujet de notre ouvrage La Dévoreuse.